LERUNNINGMAN / INSTALLATION / COLLECTION 2011

Lerunningman
19.01 — 02.04 / 2011

Vernissage le 1 juillet 2012

17h

Je questionne les rapports fragiles et le déséquilibre que nous entretenons avec notre environnement, ainsi que son organisation sociale. Je m’intéresse aux codes de la communication et à la pertinence de l’information véhiculée. Avec des bornes et des panneaux de mon cru, j’introduis de façon cocasse la présence humaine dans sa relation éphémère et complexe avec son entourage ».

L.

Avec le projet COLLECTION 2011, Lerunningman amalgame symboles et mots afin de recomposer une communication qui recoupe les signes communs entre l’art, la mode et la publicité. Le 20 janvier, l’artiste proposera une installation d’un soir dans un local à louer de la rue Wellington au centre-ville de Sherbrooke qui annoncera ses interventions futures. Puis, pendant un mois, deux mots et deux images rétro éclairés occuperont les vitrines au rez-de-chaussée de ce même local propulsant dans l’artère commerciale un message aux interprétations multiples. Par la suite, la proposition évoluera pour s’étendre dans la ville jusqu’au 3 avril prochain. Pour ce troisième volet, l’artiste qui utilise habituellement de l’aluminium peint pour la fabrication de panneaux signalétiques, mimant ainsi la matière usuelle de ce type de matériel urbain, utilisera cette fois le duct tape noir sur panneaux et du vinyle pour construire une signalétique urbaine davantage brute qui se trouve entre l’objet industriel et la sculpture.

L’artiste remercie la Ville de Sherbrooke pour son soutien financier.

Crédit photo : Jocelyn Riendeau