visites sur rendez-vous

LA QUADRATURE / CONTE, PERFORMANCE, INSTALLATION ET CRÉATION SONORE / PROCESSUS NARRATIFS PERMANENTS

LA QUADRATURE en collaboration avec AUDIOTOPIE
/// Soirée performance /// 21 octobre 2021 - 20h ///// L'installation sera présentée du 14 au 23 octobre 2021

LA QUADRATURE

Nicolas Rochette . Céline Jantet . Paul Bradley

en collaboration avec Étienne Legast de l’organisation AUDIOTOPIE, présente

Indociles : processus narratifs permanents

Filles de Cassandre et gpeur.com

Présentées en collaboration avec la Maison des arts de la parole, les œuvres Filles de Cassandre et gpeur.com s’inscrivent dans la série « Contes indociles », un projet de recherche, de création et de production de contes en mode balado qui privilégie un contenu de fiction. La série questionne les notions de présence, de corporalité et d’ubiquité de la parole et du corps. Pour le redéploiement en salle des « Contes indociles », le collectif a développé des stratégies de diffusion avec ou sans la conteuse ou le conteur, pour actualiser une présence matérielle de la performance sonore.

Diffusée en continu, l’œuvre multiphonique Filles de Cassandre, de Céline Jantet,est une aventure dystopique au paroxysme de la crise écologique. Elle fera l’objet d’une performance en direct avec la conteuse et le concepteur sonore, Étienne Legast de l’organisme Audiotopie, dans le cadre du festival Les Jours sont contés en Estrie. Lors de la performance, la conteuse interagira avec l’univers sonore et les spectateurs. Les questions de la présence/absence du corps et celle de la voix au féminin seront au cœur de ce happening. En effet, entre immersion sonore collective et adresse unplugged individuelle, la création se penchera sur les différents modes de perception et sur les interstices nouveaux déclenchés par les présences physiques.

À l’étage, la salle multi accueille gpeur.com, une installation sonore inspirée du conte du même nom relaté par Paul Bradley en version balado. Le collectif propose ici une adaptation onirique des locaux de l’agence gpeur.com qui, après avoir conçu une intelligence artificielle particulière, débusque des histoires sur le net, les transforme et en crée des nouvelles adaptables selon sa clientèle. Ainsi, différents postes et objets sonores diffusent des séquences de la balado permettant à l’auditeur de reconstruire l’histoire de manière non linéaire. Par moment, la machine prend le contrôle de la salle et de l’ensemble des moyens de diffusion. Véritable mise en abîme, l’oeuvre reprend les thèmes phares de gpeur.com, soit l’ubiquité de la machine, le mystère, le processus d’enquête et le sentiment d’une mort imminente.

Réservez votre place pour assister à la performance.