visites sur rendez-vous

SYNDROME WPW - NOIA / PERFORMANCES MUSICALES / MUSIQUE ÉLECTRO

Syndrome WPW - NOIA
26.05 — 26.05 / 2010

20h

SYNDROME WPW

Maladie. Malédiction. Italie. Heavy métal. Bontempi. Introverti destructeur, épileptique urbain, le spectacle électronique sans laptop de Syndrome WPW inclut du malheur, un peu de névrose et des balles de fusil.  Formation originaire de Lausanne, Suisse, et active depuis 2004, Syndrome WPW, a donné des concerts en Europe, au Japon, aux États-Unis et au Canada.  Syndrome WPW a sorti son premier album, Marek Marek’s Murder en octobre 2008 sur Midinette Records. Mixé par le producteur berlinois Shapemod, également ingénieur de Peaches et Planning to rock, il comporte 14 titres d’un punk rock électronique analogique plein d’agressivité, ayant une forte affinité avec le heavy métal, le western et l’italo-disco. Sur scène, on retrouve une énergie semblable: loin des performances de laptop ordinairement liées aux musiques électroniques, on assiste à une prestation sans compromis qui ne ressemble à rien d’autre.

Billet en pré-achat : 7 $, à la porte : 10 $
Réservation : Éric Desmarais 821-2326

NOIA

C’est en 2008 que Eduardo Noya commence à composer de la musique 8-bit avec son Gameboy et s’accompagne à la basse. En 2009, il est rejoint par Pierre-Luc Simon à la batterie et le duo se produit à la troisième édition du festival Toy Company, au MEG, à la Biennale de Montréal et au Off du Festival d’été de Québec où il suscite d’excellentes réactions. En 2010, ils font paraître un premier album sous la jeune étiquette L’œil du tigre.  L’énergie de NOIA se situe quelque part entre la puissance brute de Lightning Bolt, l’innocence des trames sonores de jeux vidéo des années 80 et 90 et certaines influences électrokitsch.  Une performance musicale unique, à ne pas manquer.