visites sur rendez-vous

ANDRÉ GÉLINEAU – LABORATOIRE DE CRÉATION

ANDRÉ GÉLINEAU
30.05 — 19.08 / 2022
fête mi-carême

LABORATOIRE DE CRÉATION – Sainte-Johanne-des-Calvettes d’André Gélineau

 

Constitué d’épisodes de survie tragico-comiques, Sainte-Johanne-des-Calvettes est un laboratoire de création où les voix et les corps d’une petite communauté tantôt s’entrechoquent, tantôt s’unissent. Les personnages, engoncés dans leurs habitudes, sont déracinés de leur quotidien pour être confrontés à un danger ou une menace. Ils sont ainsi livrés à leur instinct de survie. Avec un humour caustique et un langage cru et onirique, l’œuvre questionne la place de l’individu en détresse au sein d’une communauté isolée. 

Ce laboratoire transporte le théâtre dans un espace conçu pour les expositions à Sporobole. Tout un pan de la recherche se penchera sur l’espace scénique en tant qu’expérience d’installation. Que devient cet espace entre les représentations? Comment le concevoir pour qu’il porte un sens complémentaire lorsqu’un spectateur en fait l’expérience en galerie?

Le projet Sainte-Johanne-des-Calvettes s’inspire des fêtes carnavalesques traditionnelles de la Mi-Carême dans lesquelles des plaisirs bruyants, perpétrés par des fêtards masqués, perturbent une période de pénitence, d’abstinence et de jeûne. Lors de ces fêtes, encore pratiquées dans certaines communautés de la francophonie, les « mi-carêmes » défilent dans le village, de maison en maison, en dansant et faisant toutes sortes de simagrées, pendant que les hôtes essaient de deviner qui se cachent derrière les masques.

 

Collaborateurs : Cyril Assathiany, Guylaine Carrier, Victor Choinière-Champigny, Ann-Catherine Choquette, Ariane Coddens-Bergeron, Philippe Descôteaux-Barrette, Éric Desmarais, Laurent Fecteau-Nadeau, David-Emmanuel Jauniaux, Rose-Anne Girard, Emmanuelle Laroche, François-Louis Laurin, Guillaume Lévesque, Marianne Roy, Simon Vincent.

 

Source photo : L’Encyclopédie canadienne