visites sur rendez-vous

TANJA BRÜGGEMANN | RÉSIDENCE INTERNATIONALE HAUTE-AUTRICHE

TANJA BRÜGGEMANN
06.10 — 01.11 / 2022

Vernissage le 27 octobre 2022 ‑ 17 h

En résidence à AdMare du 16 septembre au 7 octobre 2022, Tanja Brüggemann amorcera Already, I can hear the call – The Howl, un projet qu’elle poursuivra chez Sporobole à Sherbrooke jusqu’au 2 novembre. 

Au cours de son séjour aux Îles-de-la-Madeleine, l’artiste recueillera la matière première de son travail, c’est-à-dire divers sons, ambiances et paysages sonores naturels. Pour ce faire, elle écoutera les îles et les insulaires, sous l’eau et sur la terre, à l’aide d’un équipement d’enregistrement. Ces données compilées et analysées serviront à la conception d’une installation sonore éphémère qu’elle présentera aux Îles et à Sherbrooke à la fin de son séjour.

Depuis quelques années, la démarche de Tanja Brüggemann se construit autour de la recherche du réel et de l’artificiel dans la redéfinition des phénomènes acoustiques. Par la création de paysages sonores naturels et leur adaptation pour des instruments acoustiques, l’artiste met l’accent sur la variété des modèles de communication au sein des sociétés et de la population locale. Son projet Unheard Poetry of the Depths se penchait sur la traduction en images et en paysages acoustiques abstraits des sons tirés du laboratoire d’acoustique PALAOA –  Perennial Acoustic Laboratory in the Antarctic Ocean. Son travail a abouti à la réalisation de deux films qui font partie du cycle AOA.

 

Au terme de sa résidence, l’artiste présentera le fruit de ses recherches dans le laboratoire sonore de Sporobole. L’œuvre intitulée In The Aftermath of The Howl sera diffusée le 28 octobre prochain à 17 h.

 

Crédit photo : Lars Kindermann